Découpe Laser et Jet d’Eau, tout un art !

Service de découpe laser et jet d’eau près de chez vous en Aquitaine – Pyrénées Atlantiques.

Bienvenue sur notre site qui a pour but de vous informer sur toutes les possibilités offertes par nos partenaires spécialistes de la découpe laser et jet d’eau, dans le secteur du bâtiment, de la décoration, de l’aménagement intérieur et extérieur. Nous essaierons de vous montrer un grand nombre d’exemples qui pourront vous donner des idées.

N’hésitez pas à nous contacter :

Atlantic-Découpe – 64210 Bidart – 05 59 41 32 35 – atl.decoupe@gmail.com

http://www.atlantic-decoupe.com

découpe laser 15

La Découpe Jet d’Eau

Le découpage au jet d’eau est un procédé de fabrication qui utilise un jet d’eau hyperbare pour découper la matière (exemples : mousse, cuir, matériaux métalliques, matériaux composites, plastiques, caoutchouc, Plexiglas, produits agroalimentaires, etc.). Il est souvent utilisé pour découper de très fortes épaisseurs qui ne peuvent l’être au laser.L’eau, ou plus exactement le fluide, peut contenir des additifs, notamment pour faciliter la coupe de matériaux très dur. On ajoute alors de la silice (grenat), ce qui permet la découpe de métaux dur, pierres, marbres, verre dans des épaisseurs allant jusqu’à 600 mm.

Le diamètre du jet d’eau est généralement de l’ordre de 1 mm. Ce paramètre est une contrainte lors de la découpe de formes internes anguleuses qui présenteront un rayon d’environ 0.5 mm.Les matériaux découpés sont souvent des plaques ou tôles.Un seul matériau ne peut être découpé au jet d’eau : le verre trempé, qui casse dès les premiers millimètres de découpe à cause des trop fortes contraintes présentes dans le matériau.L’eau sous très haute pression (jusqu’à 6150 bars) sort de la buse de découpe :

  • à une vitesse de 900 m/s à 4135 bars (environ 3 fois la vitesse du son)
  • à une vitesse de 1 200 m/s à 6150 bars (environ 4 fois la vitesse du son)

Le bruit d’une machine en fonctionnement peut monter jusqu’à 90 décibels. Ce bruit peut facilement être diminué en immergeant la coupe.Cette technologie est particulièrement intéressante pour éviter de « tremper » l’acier sur les bords découpés, ce que fait le laser. En effet, les usineurs n’aiment pas la découpe laser sur leurs pièces d’ébauche, car l’usinage sur un acier durci par le laser, use leurs outils et peut les détériorer. Le jet d’eau ne chauffe pas, c’est un gros avantage.

La découpe laser

Vous vous intéressez aux nouvelles technologies de découpe de matériaux ? Vous êtes à la bonne adresse. Nous sommes passionnés depuis 20 ans, par les incroyables possibilités offertes par ces machines extraordinaires, qui subliment la matière d’un coup de laser. On pourrait se croire dans la guerre des étoiles et finalement on peut dire que nous y sommes.

Pour faire simple, on concentre une grande quantité d’énergie sur une très faible surface. Cette opération est réalisée à l’aide d’un rayon laser focalisé par une lentille.

A l’endroit de l’impact, la matière est « vaporisée » (il ne vaut mieux pas s’y trouver). On propulse en même temps un gaz d’assistance qui chasse la matière : le gaz de coupe.

Nous utilisons deux gaz de coupe :laser

  • L’oxygène pour couper les aciers
  • L’azote pour l’inox et l’aluminium.

L’oxygène produit de la calamine à l’endroit de la coupe sur les aciers. Il s’agit d’un résidu noir qui subsiste sur la tranche et qu’on peut retirer d’un coup de brosse.

L’acier peut aussi être découpé sur demande à l’azote pour éviter la calamine (par exemple pour les pièces devant être peintes). C’est ce qu’on appelle la coupe blanche. Cette opération engendre généralement un surcoût.